Au saut du lit voilà les nouvelles émanant de M. Guérin, en charge du dossier « ostéopathie animale ».

Volume horaire :

Il y a bien sûr du positif. Le premier cadre fixant la durée de formation est posé : 1200h/an, comprenant les cours magistraux, les stages, le travail personnel, les travaux dirigés et autres mémoire…

Praticiens déjà installés :

Les conditions d’inscription des pros en exercice sont en train de s’améliorer nettement! Mais avec des précisions à éclaircir. Nous notons que les diplômés exerçant depuis moins de 5 ans et s’étant formé en moins de 5 ans n’ont pas d’autre solution que de retourner à l’école, à moins d’avoir à disposition un diplôme hors ostéopathie donnant des crédits ECTS.

Cependant l’UFEOA est en contact avec des praticiens étant inscris et reçus à l’examen vétérinaire dans les conditions suivantes :

  • 5 ans d’exercice avec présentation de leur dossier, cursus de formation, SANS STIPULER LE NOMBRE D’HEURES ! Ces personnes ont obtenus la dérogation pour ne pas passer l’examen théorique et avoir accès directement à l’examen pratique.

M. Guérin souligne lui-même, que l’objectif est que les gens sur le terrain puissent continuer d’exercer, avec leur clientèle déjà établie ! Ils veulent cependant lever le voile sur les cursus de formation trop courts.

Certains Ostéopathes ont également obtenus une dérogation pour ne pas passer l’examen théorique !

Nous sommes obligés de constater que le Ministère et l’Ordre des Vétérinaires font un pas en avant pour que cette examen soit accessible à un grand nombre de personnes !

Il faut garder espoir ! Les choses évoluent petit à petit à notre avantage.

Etudiants :

Pour notre part, nous continuerons à travailler avec vous et pour vous. Nous sommes toujours aussi convaincus que l’unité fera notre force. Le temps presse car les choix cruciaux se mettent en place et pour peser dans la balance, nous devons nous rassembler !
Il y a encore des choses à discuter, à revoir, à faire bouger. Nous souhaitons obtenir des garanties claires pour tous les étudiants :

  • Garantie que les étudiants actuellement en formation puissent un jour exercer
  • Garantie que les écoles d’ostéopathies françaises forment des étudiants ayant un socle commun, pour des praticiens de qualités
  • Garantie que les écoles, en sus de ce tronc commun essentiel, puissent choisir d’approfondir plus tel ou tel enseignement, ou d’en intégrer de nouveau, afin de toujours faire évoluer notre belle ostéopathie, dans le respect de ses principes philosophiques

Nous travaillons, grâce à de multiples contacts et à nos adhérents motivés et motivant, sur différentes stratégies pour aborder les problèmes actuels.
Des solutions concrètes se dessinent. Vous en entendrez très bientôt parler ! D’ici là, parlez de la situation autour de vous, alertez, partagez !

Nous restons comme toujours à votre disposition.
Cordialement,

Le bureau de l’UFEOA

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Merci de nous laisser un message, nous reviendrons rapidement vers vous.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?