Ce mercredi 7 février 2018 nous avons eu la chance de rencontrer M.Jacques GUERIN président du CNOV, Mme Jeanine GUAGERE présidente du comité d’expert et M. Pascal FANUEL président du jury d’examen.

Cette réunion nous a permis de présenter le projet de l’UFEOA, d’aborder différents points : l’examen mis en place par l’Ordre des vétérinaire, ainsi que la vision étudiante sur ce sujet.

Nous avons pu leur présenter notre association, nos ambitions et notre intention d’être le plus représentatif possible des étudiants en ostéopathie animale. Nous espérons que notre association puisse être intégrée dans le comité de pilotage afin de devenir acteur dans la prise de décision.


Au niveau de l’examen, plusieurs points ont été abordés :

L’uniformisation des programmes afin de mettre en place un tronc commun qui permettrait aux écoles d’avoir les mêmes enseignements fondamentaux tout en conservant des spécificités, enseignements complémentaires. Ainsi les écoles conserveraient leurs philosophies et approches qui leurs sont propres. Cela sous-entend cependant qu’il y ait un accord au niveau des nomenclatures afin que nous ayons tous le même langage ostéopathique.
Nous pensions avant cette réunion que le CNOV aurait pu contribuer à ce lancement. Cependant nous avons compris que ce n’était pas leur rôle mais celui des centres de formation.

Information importante ! C’est le Ministère de l’Agriculture qui a mandaté l’Ordre National des Vétérinaires pour se charger de l’application du processus réglementaire qui encadre la pratique de l’ostéopathie animale en France. Le CNOV est l’un des acteurs majoritaire d’un grand mécanisme de légalisation. Ils appliquent une demande, mais ne veulent en aucun cas s’initier dans notre corps de métier.
C’est aux directeurs d’écoles de mettre en place tout ceci, en arrivant à discuter de manière à faire évoluer positivement les choses pour leurs étudiants. Vous l’avez compris le CNOV de part sa justesse d’action ne reproduira pas le schéma qui s’est déroulé en ostéopathie humaine
L’UFEOA va aller dans le sens de cette uniformisation, en entrant peu à peu en lien avec chaque directeur d’école.

Le coût de l’examen

Il est non négociable, et il faut bien savoir que les vétérinaires ostéopathes passent un examen ayant le même prix (examen du DIE).
Le réel problème auxquels sont confrontés les étudiants en ostéopathie animale est le suivant : nous ne sommes pas considérés comme des étudiants mais comme des stagiaires en formation professionnelle, donc l’état ne peut pas nous reverser des aides, pour le moment.
Nous imaginons cependant que les centres de formation devraient être en capacité de financer l’accès à l’examen en fin de cursus à leurs étudiants.
C’est une fois de plus aux directeurs d’écoles à mettre en place cette dynamique.

L’UFEOA va par conséquent tenter d’agir pour que nous soyons considérés comme des étudiants notamment via la DGER. Ainsi nous espérons pouvoir recevoir des aides de l’État via les Ministères du Travail, des Études Supérieures, de l’Éducation Nationale et de l’Agriculture.

Le lieu de l’examen

Nous avons émis l’idée de faire fusionner l’examen de fin de cursus des écoles avec l’Examen National d’Aptitude. Notre idée était de faire déplacer les jurys dans les différentes centres formations. Cette possibilité avait déjà été envisagé par le CNOV, cependant le problème pour eux est au sujet de la neutralité et de la justesse de l’examen envers tous les étudiants.
C’est pour cela qu’ils ont choisi de sélectionner le centre d’examen qui se trouve à l’école vétérinaire ONIRIS à Nantes. Nous notons que cette école vétérinaire est équipé de haute technologie afin d’informatiser tous les QCM de l’examen théorique. Ils ont pensé et réfléchi à la manière dont se passe l’examen dans leur propre filière. En effet, tous les étudiants vétérinaires, à la fin de leurs études doivent se déplacer à l’école vétérinaire de Maison Alfort sur Paris afin de passer leur examen final. Ainsi, ils ont imaginés une chose similaire pour l’ostéopathie animale.
L’objectif de l’UFEOA serait que cet examen soit rendu le plus accessible possible à tous les étudiants. Nous recherchons des idées pour obtenir des avantages. Comme par exemple de proposer que l’examen puisse être passé au sein de chaque école vétérinaire française. Différents pôles seraient ainsi créés , facilitant l’accès à chaque étudiant, venant de toute la France.

Les animaux

Le CNOV considère que les ostéopathes animaliers doivent être pluri-espèces, et ce malgré le fait que certaines personnes n’aient été formées que sur une seule espèce, notamment pour un grand nombre d’ostéopathes humains. Ils invitent donc ces personnes à retourner vers leurs centres de formation d’origine afin de demander des formations complémentaires.
Malgré la compréhension de l’UFEOA pour les personnes étant dans cette situation , nous n’avons pas pu obtenir d’évolution à ce sujet.

Un praticien en santé animale doit être formé et pouvoir agir à l’image des vétérinaires, sur plusieurs espèces.

Le CNOV rendra disponible toutes les modalités concernant l’examen théorique avec les matières abordées à partir du 15 février 2018.

Le CNOV doit tenir des règles et les appliquer dans la justesse. Certaines situations et décisions peuvent vous sembler amères, mais nous sommes cependant obligés de reconnaître qu’ils font preuve d’une grande bienveillance. L’examen pratique du 14 décembre en est la preuve.

Nos objectifs afin d’appuyer d’avantage cette représentativité : fédérer le plus de personnes possible afin d’avoir une large vision étudiante.

Ce qu’il faut retenir

Le 15 février les modalité de l’examen théorique seront sur le site du CNOV.

C’est aux directeurs d’écoles :

  • D’œuvrer pour que nous soyons reconnus en tant qu’étudiants
  • De mettre en place un tronc commun
  • De participer au financement de l’examen pour leurs étudiants

L’UFEOA s’intégrera dans chacune de ces actions afin de vous représenter.

Nous remercions le CNOV pour nous avoir accordé cette réunion qui nous l’espérons, se concrétisera par notre représentation au sein du comité de pilotage.

L’UFEOA recrute toutes les personnes motivées pour participer à nos actions ! Notre équipe est soudée et ouverte à toute nouvelle énergie positive.

Merci à tous, nous en sommes ici grâce à vous tous aujourd’hui. Pour ceux qui n’ont toujours pas adhéré, il est encore temps de prendre part à notre projet !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Merci de nous laisser un message, nous reviendrons rapidement vers vous.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?