Que se passe-t-il au niveau de la réglementation de notre profession ? Entre CNOV et Ministère de l’Agriculture.

Le Ministère de l’Agriculture a demandé au Conseil National de l’Ordre des Vétérinaires (CNOV) de prendre en main notre profession.

Qu’est-ce-que cela signifie ?

De la réglementer, afin d’avoir des ostéopathes animaliers en capacité de travailler en toute légitimé sur le terrain.

Comment notre profession évolue-t-elle ?

L’objectif est de ne pas reproduire les erreurs faites en ostéopathie humaine ! A savoir : demander la reconnaissance directe de notre profession.

Pour le moment des décrets ont vu le jour mettant en règle le nombre d’années de formation et une estimation du volume horaire nécessaire.

Les premiers examens théoriques et pratiques sont définis.

  • Premier examen pratique : 14 décembre 2017
  • Deuxième examen pratique : 28 mars 2018
  • Premier examen théorique : 19 juin 2018

Ces examens rendent les personnes qui le valident, légitimes dans la pratique d’actes ostéopathiques sur les animaux.

Ils seront alors inscrits à l’Ordre National des Vétérinaires et cela tendra progressivement vers notre reconnaissance, sans brûler les étapes.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Merci de nous laisser un message, nous reviendrons rapidement vers vous.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?