Le 5 avril dernier, 3 ostéopathes solidaires se sont rendus à Toulouse pour une action auprès des animaux de la rue.

Une journée riche en expérience, en partage, en dialogue et en découverte.

L’opération sera reconduite dans les mois prochains, en partenariat avec Le Resto des Zanimos Toulouse 31.

« On parle souvent de la thérapie sur le patient, peu de celle sur le thérapeute. S’il y a une chose qu’apporte la solidarité, c’est cette notion de patient thérapeute. Offrir aux plus démunis, savourer le sourire sur le visage d’un homme ou d’une femme qui donne plus de valeur à son compagnon à quatre pattes qu’à son propre bonheur ; se laisser envahir par des émotions de partage, de reconnaissance ; plonger dans cette lumière qui brille au fond de leurs yeux. Des yeux de bonheur, parfois arrosés de quelques larmes de joie à la vue du bien-être qu’éprouve leur ami à poils sous les mains d’un ostéopathe solidaire.
Certains parleront de luxe offert à ceux dans le besoin, il serait plus correct de parler de devoir. Car il n’est pas de luxe dans le soin, il est universel. Et c’est quand on croise le regard de ces patients et de leur gardien, que cette émotion nous submerge au plus profond de nous, que l’on sait que la discrimination n’a pas sa place, et, l’espace d’un instant d’abord, puis pour le reste de la vie du praticien, ces moments sont gravés dans sa mémoire, au plus profond de son âme. Rien de tel pour alimenter la flamme du thérapeute, qui est sûr d’une chose : il sait pourquoi il est là. Et bon sang ce que ça fait du bien !
Nous savons pourquoi nous avons choisi ce métier, la solidarité ne fait que laisser son empreinte sur le sentier que parcourt jour après jour le praticien. Bien sur cette empreinte est plus ou moins grande, plus ou moins ancrée dans le sol, mais tout le monde devrait y gouter. Vous êtes seulement prévenus, la tester, c’est l’adopter. »

Thomas PERNOT

Merci à Thomas PERNOT pour ce merveilleux témoignage et aux autres intervenantes ostéopathes animaliers Lena CUGGE et Séverine DERETZ d’avoir mis la main à la patte.

Merci à ces patients de poser leur pierre à l’édifice, qui représente chaque ostéopathe solidaire. Mais aussi à leur gardien et au resto des zanimos : Valérie LIV et les quelques bénévoles venus donner un coup de main.

On vous dit à bientôt, pour de nouvelles et grandes aventures. L’équipe de l’OAS.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Merci de nous laisser un message, nous reviendrons rapidement vers vous.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?